Oproep brief Mexico

Beste vrienden,

Graag uw aandacht voor een dringende actie rond de invasie van de Mexicaanse militairen in Chiapas.

Graag zo veel mogelijk verspreiden! ZEER DRINGEND!

WAT GEBEURT ER?

Sinds 1 juni is het leger uit zijn kazernes gekomen in de Mexicaanse deelstaat. Blijkbaar worden in de omgeving van Ocosingo en Taniperla een aantal dorpen door het leger bezet. Er zijn nogal wat arrestaties. Méér dan duizend mensen vluchtten de bergen in en er viel één dode. Bedoeling van het leger is om de streek te zuiveren van Zapatisten en sympathisanten. Mensen worden willekeurig aangehouden of door PRI-menigten overvallen. De internationale zapatistencomités en Amnesty International roepen op tot actie. Wij smolten de twee oproepen samen tot één tekst.

Internationale actie is dringend nodig en heeft in het verleden al bewezen acties te kunnen tegenhouden.

Mogen wij u daarom vragen een brief te sturen naar de Ambassade van Mexico, Franklin Rooseveltlaan 94, 1050 Brussel.

VOORSTEL VOOR BRIEF:

A I’ Ambassade de Mexique

A un an du massacre de El Bosque et un an et demi de I’ assassinat de 45 indigènes d’ Acteal par les militaires avec la complicité du PRI, ‘I impunité est toujours la règle au Chiapas.

Depuis 2 semaines les autorités de I’ état ont commencé une offensive militaire pour encercler I’ EZLN, expulser ses bases d’ appui et renforcer les groupes paramilitaires.

Ces opérations auxquelles ont participé des milliers de soldats et de policiers dans plus de 8 communautés de différentes zones, ont eu pour conséquences 1 assassinat, 9 emprisonnements et Ie déplacement de plus de 1000 personnes.

Une fois de plus resort Ie doublé langage du gouvernement mexicain qui tout en parlant de paix et d’ une solution négociée au conflit met tous ses moyens en oeuvre pour agresser et harceler les communautés en résistance. Alors que les communautés indigènes et avec elles la société civile mexicaine et internationale appellent a des initiatives qui pourraient favoriser la voie d’ une paix juste et digne, Ie gouvernement répond par la violence.

Devant cette escalade des violences a I’ encontre des communautés indigènes, nous aspirons une solution pacifique au conflit, basée sur Ie dialogue, qui reconaisse les justes droits des peuples indigènes. Nous appelons a une mobilisation pour arrêter cette guerre.

Nous exigeons:

a.   que finisse I’ impunité avec laquelle on assassine, séquestre, emprisonne et expulse les communautés
sous les ordres ou avec la complicité de I’ état mexicain.

b.  Le retour de I’ armee dans les casernes.

c.  L’ arrète des appréhensions illégales et arbitraires (p.e.Manuel Perez Constantino et Jésus
Hernandez Guitierrez)

d.  La reconaissance des Accords de San Andres sur les Droits et Cultures Indigènes.

Veuillez accepter l’expression de nos sentiments respectueux.

Leave A Reply

Het e-mailadres wordt niet gepubliceerd. Vereiste velden zijn gemarkeerd met *